L'Approche
Pikler

Qu’est ce que l’approche piklérienne ?

Un regard sur les compétences du bébé… et celles des adultes qui l’accompagnent dans son développement, inspiré par les découvertes d’Emmi Pikler et l’expérience  de Lóczy, ainsi que  par les connaissances actuelles et nos pratiques cliniques.

Une approche dynamique du jeune enfant qui reconnaît :
– son besoin de construire et de vivre des relations interpersonnelles attentionnées et fiables.
– la liberté de mouvement et le plaisir d’agir comme moteurs de son développement.

Une philosophie du « prendre soin » qui cherche particulièrement dans le contexte d’aujourd’hui, à :
– considérer l’enfant comme un réel partenaire dans sa relation avec l’adulte
– le connaître et le prendre en compte dans son individualité
– donner du temps et de l’espace à ses rythmes et à ses initiatives accueillir ses manifestations émotionnelles et pulsionnelles tout en soutenant l’intégration des règles sociales.
– soutenir, par la parole et par les gestes, sa découverte et sa compréhension du monde.
– donner toute sa valeur à l’aménagement d’un espace adapté à ses besoins, capacités et intérêts, tout au long de son évolution.
– concevoir un cadre institutionnel qui permette et soutienne cette pratique de soin.

Texte issu du site de l’Association Pikler Loczy (APLF) France, publié Avec son accord

Emmi Pikler

Le Dr. Emmi PIKLER a exercé comme pédiatre à Budapest à partir des années 1930. Elle a, dès ce moment, développé sa conception du nouveau-né et du nourrisson, conception en avance sur son temps. Pour elle, le nouveau-né est un être doté de compétences et d’initiative, tant dans le domaine de son développement corporel et moteur que dans celui de la découverte de son environnement et de sa sociabilité. L’approche pragmatique des problèmes, étayée par des observations précoces et rigoureuses, a conduit le Dr. PIKLER à aider les parents à reconnaître leur enfant comme un partenaire actif dans leurs inter-relations et à rechercher dans la vie quotidienne les implications de ce nouveau regard sur le bébé, considéré avec tout le respect dû à la personne humaine.

Devenue, en 1946, Directrice de la Pouponnière LÓCZY, elle s’est attachée à la mise en place d’un milieu d’accueil visant à l’éradication des carences, risques de la vie en collectivité, tout juste aperçus à l’époque.

L’organisation de l’espace permettant à chaque âge une motricité totalement libre, l’instauration entre les adultes et les enfants de relations inter-individuelles réfléchies et chaleureuses, reposent sur l’observation rigoureuse et méthodique des enfants et de leur vie au sein des groupes. Ces observations servent de base à des études et des recherches et constituent un outil fondamental de la pratique quotidienne.

Ces caractères précurseurs de l’oeuvre d’Emmi PIKLER lui confèrent encore aujourd’hui une place particulière parmi les nombreuses études actuelles sur la petite enfance.

Des professionnels de la Petite Enfance ont découvert, dans les années 1968-1970, les éléments porteurs de nouveauté des travaux d’Emmi PIKLER, rappelés ci-dessus. Un certain nombre d’entre eux ont pu observer la vie à la Pouponnière de LÓCZY et comprendre les données scientifiques sur lesquelles reposent l’organisation de la vie en collectivité pour chaque âge, la nature et la qualité des inter-relations entre les adultes et ces jeunes enfants. Ils ont pu suivre l’évolution de la Pouponnière, réalisée à la lumière des résultats de travaux d’observation et de recherche, qui font partie intégrante de la vie quotidienne.

Certains se sont inspirés de cette approche du jeune enfant dans leur pratique en France et ont pu en constater les effets bénéfiques. Ils souhaitent donc contribuer à la faire connaître dans ses aspects théoriques et pratiques.

Psychologue, ancienne directrice de l’Association Pikler Lóczy-France

Shopping Basket